Les p’tits plaisirs #2

Il y a des semaines flagadas où les microbes qui rodaient autour de vous finissent par avoir votre peau et vous clouent au lit, c’est dans ces moments-là qu’il faut se remémorer les p’tits plaisirs. Le geste, le moment de grâce, le coin de ciel bleu qui fait du bien et qui d’un coup vous recharge les batteries et vous réchauffe quand vous frissonnez sous la couette!
De mon côté, j’en ai eu 3 ces derniers temps les voici :

  1. Ce nouveau rituel du samedi matin : les bébés ploufs! Même si le timing des 8h30 dans l’eau est un peu dur à respecter, voir Chuck-Maurice s’éclater dans la piscine et jouer avec d’autres enfants ça vaut le coup 🙂
  1. Cette soirée avec une amie petite bulle d’insouciance qui fait du bien. Lecteurs parisiens, je vous recommande chaudement les cocktails (coup de coeur pour le Nusty) et la carte du Point Zéro, Paris 2ème.

  1. Atteindre les 100 abonnés sur Instagram! ça fait toujours plaisir de partager ses coups de coeur, ses coups de gueule et son humeur.

et parce qu’il y a toujours une chanson pour redonner la pêche celle du moment qui marche toujours, c’est celle-ci (désolée si vous l’avez en tête pour la soirée)

 

Ce billet m’a été inspiré par ce livre de Florence Servan-Schreiber 3 kifs par jour. Elle y explique comment repérer, identifier ces situations de bien-être qui peuvent devenir la base d’une vie épanouie. C’est aussi accéder à ses ressources intérieures pour se prémunir des situations défavorables. En s’appuyant sur la psychologie positive, ou science du bonheur qui observe les facteurs internes et externes de notre épanouissement, l’auteur a développé ses propres rituels, les kifs, qu’elle entend diffuser pour permettre à ses lecteurs de repérer leurs émotions positives et de vivre mieux.