Les p’tits plaisirs #1

Il y a des semaines qui sont plus tristes que d’autres… la rentrée, la grisaille, l’absence de certains c’est dans ces moments-là qu’il faut repérer les p’tits plaisirs. Le geste, le moment de grâce, le coin de ciel bleu qui fait du bien et qui d’un coup vous recharge les batteries!
De mon côté, j’en ai eu 3 cette semaine les voici :

 

  1. Mon amie Charlotte, qui alors qu’elle est partie en tour du monde, m’a fait parvenir « L'Art de la Joie » de Goliarda Sapienza
    Je ne l’ai pas encore lu mais chaque fois que je le regarde j’ai le sourire 🙂
    Si vous avez envie d’évasion et de rigolade, allez jeter un oeil sur son blog de tour du monde
  2. Ce message d’une amie un peu perdue de vue qui fait d’autant plus plaisir un dimanche matin un peu tristoune..
  3. Un petit instant suspendu unique dans une vie de parisienne speedée : Avoir un bus rien que pour soi le matin pour aller au travail.
    Ok ça n’a duré que le temps de 3 arrêts et j’ai explosé mon bilan carbone en 5 minutes mais comme dirait l’autre un plaisir avec une pointe de culpabilité c’est encore meilleur 🙂

J’ai toujours cru aux bonnes ondes au fait que l’on est plus ou moins connecté avec ceux qui vous aiment. Ces personnes, même si vous ne les voyez pas tous les jours, vont se manifester au moment où vous en avez le plus besoin. Les gestes bienveillants d’inconnus fonctionnent aussi, observer de belles choses, des scènes qui réconcilient avec le genre humain etc ça fait du bien. Essayez vous verrez 😉

Ce billet m’a été inspiré par ce livre de Florence Servan-Schreiber 3 kifs par jour. Elle y explique comment repérer, identifier ces situations de bien-être qui peuvent devenir la base d’une vie épanouie. C’est aussi accéder à ses ressources intérieures pour se prémunir des situations défavorables. En s’appuyant sur la psychologie positive, ou science du bonheur qui observe les facteurs internes et externes de notre épanouissement, l’auteur a développé ses propres rituels, les kifs, qu’elle entend diffuser pour permettre à ses lecteurs de repérer leurs émotions positives et de vivre mieux. Je n’ai pas la rigueur pour les 3 kifs par jour mais 3 par semaine, c’est jouable!