Mes indispensables de grossesse #4

Pour prévenir les vergetures, il existe tout un tas de produits mais pas de remède miracle.
Scoop : si vous aviez déjà des vergetures avant la grossesse, il y a de fortes chances pour que vous en ayez d’autres.
Perso, les vergetures sont apparues la dernière semaine de ma grossesse… ô rage ô désespoir.
La bonne nouvelle c’est que vous pouvez limiter les dégâts en vous accordant un petit plaisir.

Comment faire pour éviter au maximum que ça craque?
L’application d’un anti-vergetures peut commencer dès le début de la grossesse (pas à partir de 4 mois contrairement aux idées reçues).Elle s’effectue matin et soir, accompagnée d’un massage d’au moins 10 minutes sur les zones sensibles. Soit, concrètement, les seins, les hanches, les cuisses et le ventre.
Oui, ça semble contraignant et moi la première je ne pensais pas le faire. Au final, ce moment à soi est appréciable et aide à prendre conscience de son ventre qui s’arrondit et des changements qui s’opèrent.. bonus vous verrez votre peau devenir toute lisse comme jamais!

 

Ma sélection d’huiles anti-vergetures testées et approuvées :

La tout-terrain


Texture :
 Fluide, elle pénètre facilement et ne laisse pas de traces sur les vêtements.

Odeur : Douce, agréable, elle devrait plaire au plus grand nombre.

Packaging : Le flacon permet une utilisation très facile du produit en soin du visage comme en anti-vergetures. C’est la pression sur le flacon qui décide de la quantité de produit délivré.

Efficacité : Peau impeccable sur le ventre, les hanches et le visage. Teint plus lumineux, peau qui tire moins. Côté soin tout-en-un, le pari est gagné !

Le + : Le gros avantage de l’huile Bi-Oil, c’est qu’elle sert à tout ! On peut l’utiliser sur le visage en soin hydratant et sur le ventre pour éviter les vergetures
Le – : La contenance de 60 ml n’est pas suffisante pour une double utilisation visage et corps.

Prix : 4,43 € pour 60 ml

Texture : Ultra-agréable, riche, parfaite quand on a, comme moi, la peau desséchée, qui tire pendant la grossesse.

Odeur : Assez présente, le parfum de cette huile s’impose dans le rituel de beauté du matin et du soir.

Packaging : Le flacon en verre peut être un peu gênant (pas hyper pratique de l’emporter en week-end avec soi).

Efficacité :  La peau est nettement plus lisse et assez rapidement, elle est aussi efficace sur les vergetures déjà présentes.

Le + : J’ai eu un gros coup de coeur pour l’odeur de cette huile qui s’imprègne aussi dans les vêtements. Là encore, on aime ou pas.  A noter aussi : pas de doseur, c’est à l’utilisatrice de d’apprécier la quantité nécessaire en la versant directement dans la main. C’est plutôt pratique dès la deuxième moitié de la grossesse, quand on commence à avoir besoin de beaucoup plus de produit pour couvrir une surface de peau plus importante.

Le – : L est assez longue à sécher et colle un peu sur les vêtements si on s’habille tout de suite.

Prix : 12,40 € pour 100 ml

Mon conseil :

Commencez par l’huile Bi-Oil et pour la seconde partie de votre grossesse optez pour la . Pour un résultat optimal, appliquez l’huile de massage trois fois par jour le dernier mois de votre grossesse et continuez l’utilisation au moins une fois par jour les premiers mois qui suivent votre accouchement.
Comme je vous l’ai dit, les vergetures ne sont apparues qu’à ma toute fin de grossesse et je suis persuadée que ça aurait été bien pire si je n’avais rien fait.
Sur les conseils de ma sage-femme / prof de yoga pré et postnatal, j’ai ajouté de l’huile de rose musquée pour atténuer les marques en plus de la classique ce qui a bien fonctionné.